Côte d’Ivoire : l’opposition significative lance la machine de la véritable réconciliation nationale

La grande et historique conférence de presse conjointe ( PDCI RDA-FPI) a effectivement eu lieu, le mardi 10 septembre dernier au siège du PDCI RDA sis à Cocody, comme annoncé par New Africa, l’ambassadeur Koné Boubacar a co-animée la conférence de presse conjointe avec Monsieur  Kamagaté Brahima (Co-président du Comité d’organisation pour le compte du PDCI-RDA et de la plateforme CDRP (Coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix).

Initialement prévue pour 11 h, c’est finalement à 15 h qu’à débuté ladite conférence de presse conjointe. Vêtue d’une chemise pagne à l’effigie de son chef, le président Laurent Gbagbo, selon nos sources le pagne serait celui de la fête de liberté  » édition 2018 à Gagnoa, plus précisément à Ony Babre », un pagne du FPI dans la mystique salle du PDCI RDA, il faut vivre pour voir cela, et c’est le vice-président Koné Boubacar qui incarne le symbole de cet grand acte politique, de communication au monde entier comme quoi, les ivoiriens sont des hommes de paix, et surtout que le Président Laurent Gbagbo n’est pas revanchard comme le proclame certains acteurs véreux de la vie politique ivoirienne.

Pour les militants et militantes du front populaire ivoirien, on pouvait lire sur les visages, un sentiment de fierté, de joie, car cette prise de parole du Vice-président Koné Boubacar au siège du PDCI RDA ce jour , reste une date mémorable dans l’anal politique ivoirien.

A cette occasion historique et prestigieuse, l’Ambassadeur Koné Boubacar a su porté le message de son chef Laurent Gbagbo et surtout celle de sa formation politique, le Fpi.

Le chef du protocole du président Laurent Gbagbo, d’un calme légendaire a lu les propos liminaires avec une voix pédagogique et il a surtout répondu aux questions des journalistes avec une sagesse, une maîtrise de la langue de Molière, le vice-président Koné Boubacar a été plus qu’à la hauteur de la tâche à lui assigné par son excellence Monsieur le président Laurent Gbagbo.

Au terme de ladite conférence conjointe de presse, tous les militants du front populaire ivoirien présents l’ont félicité pour sa brillante prestation. Aujourd’hui, les deux grands parti de l’opposition significative ivoirienne s’activent pour lancer la machine de la véritable réconciliation nationale entre fils et filles et cela passe par le Giga meeting historique du 14 septembre prochain dans le district d’Abidjan, plus exactement, à Abidjan-nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *