Kamara Ibrahim (entraîneur des Éléphants): ‘’ L’équipe n’a certes pas d’expérience mais a son côté fraîcheur et nous allons nous appuyer sur ces valeurs pour avancer.’’

Les Éléphants de Côte d’Ivoire se sont imposés le lundi 24 juin, face aux Bafana Bafana.

Quelles sont les prétentions de la Côte d’Ivoire en débarquant en terre égyptienne ?

Nous arrivons ici avec une équipe assez jeune que nous sommes en train de bâtir. On essayera de représenter le pays en allant le plus loin possible dans la compétition. Les matches nous diront quelle sont nos limites et jusqu’où on ira.

Quel regard jetez-vous sur le premier match de l’équipe contre l’Afrique du Sud ?

Nous savions que ce match n’allait pas être une partie de plaisir. L’Afrique du Sud est une grande nation de football. C’est une équipe qui sait bien défendre, mais également bien jouer au football. Ils l’ont démontré. Mais notre rage de vaincre a fait la différence. La Can ne fait que commencer. Il faut rester concentré sur les prochains matches.

Quel est le point sur l’infirmerie des Éléphants ?

Souleymane Doumbia a senti une douleur au niveau de la cuisse au cours du match préparatoire contre l’Ouganda. C’est le seul à avoir des soucis. Mais les médecins nous ont donné des assurances.

Pensez-vous être dans le même état d’esprit que lors de la Can 2015 où la Côte d’Ivoire avait remporté sa deuxième Can ?

L’ambition reste la même. Mais, beaucoup de choses ont changé. Ce n’est plus le même groupe. Nous essayons de mettre en place une équipe. La suite de la compétition va nous situer. L’équipe n’a certes pas d’expérience mais a son côté fraîcheur et nous allons nous appuyer sur ces valeurs pour avancer.
Framat.Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *