Côte d’Ivoire: Le syndicaliste Marcel Etté est décédé

Le Professeur en médecine Marcel Etté, membre fondateur de la vice-doyenne des centrales syndicales ivoiriennes a tiré sa révérence le mardi 11 juin 2019 dans un établissement sanitaire d’Abidjan.

Le fondateur de la Fédération des syndicats autonomes de Côte d’Ivoire (Fesaci) est décédé le mardi 11 juin 2019 à Abidjan. Cette épreuve difficile intervient après que sa centrale ait refait son unité lors de la fête du 1er mai 2019. A cette célébration au siège de la centrale sise à Cocody-Attoban, le leader syndical affichait déjà des signes de fatigue liée au poids de l’âge. Le colonel Mamadou Dohia Traoré, actuel secrétaire général, devra dorénavant mener le ‘’combat’’ sans l’appui du premier secrétaire général fédéral, à savoir, Pr Marcel Etté.

« Merci d’avoir perpétué la mémoire de notre temps de revendications. C’est cette mémoire de la lutte syndicale que vous, camarade Dohia Traoré, avez perpétué. Merci ; continuez le combat pour les travailleurs », avait il conseillé. Marcel Etté était Professeur en médecine et fut secrétaire général du Syndicat national de la recherche et de l’Enseignement Supérieur (Synares) qui avec la Fédération scolaire et estudiantine de Côte d’Ivoire (Fesci) et le Syndicat national des enseignants du second degré de Côte d’Ivoire (Synesci) avait fait plier le PDCI-RDA en 1990, dans la lutte contre le parti unique.

Notons que la Fesaci est née en 1992 aux premières heures du multipartisme.

Karina Fofana

Afrik soir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *